top of page
Rechercher

Dépasser notre "syndrome de l'imposteur" pour nous réaliser pleinement


Dans mon activité professionnelle j'entends beaucoup de personnes me dire qu'elles ne se sentent pas légitimes. Elles me disent alors avoir le "syndrome de l'imposteur".

Nommé par deux psychologues américaines en 1978 Pauline Rose Clance et Suzanne A. Imes, ce "syndrome" ne cesse de nous hanter.

Non seulement nous pouvons avoir le sentiment de ne pas être à notre place, mais nous pouvons aussi avoir du mal à nous approprier nos réussites.


Etre heureux et fiers de nous, face à ce que nous réalisons, est pourtant indispensable.


Et si nous changions de regard sur nous et notre travail pour nous réaliser pleinement ?


Il y a seulement trois marches pour atteindre cet objectif :


- Gagner en confiance est le premier pas à faire.

- Le second est de savoir que nous avons des compétences, apprendre à les nommer, en être fier(e)s et ne plus attribuer nos réussites à des facteurs externes.

- Le troisième est de travailler sur nos forces et sur nos compétences pour les renforcer et les approfondir si nécessaire.


Je suis intiment persuadée que nous sommes tous en capacité de le faire.


Parce qu'il est important pour "prendre notre place" de nous dire que nous sommes justement à notre place.

Parce que le positif attire le positif.

Parce nous passons la plus grande partie de notre temps au travail et qu'il est indispensable de se dire combien nous sommes fier(e)s et combien nous aimons ce que nous faisons.


Excellente semaine à toutes et à tous 😉🌟🌟🌟




10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Profiter du temps présent

Ne pas se faire de bien, c'est une manière de se faire du mal nous dit Lisa Carducci. J'aime particulièrement cette citation, car ne pas prendre le temps de se faire du bien, c'est justement se faire

Commentaires


bottom of page